Réorganisation économique de l’école

Fév 18

Veut-on un meilleur fonctionnement de l’école ou veut-on faire des économies ?

C’est sans doute la deuxième formule qui semble la plus proche de la réalité. La preuve en est qu’un texte a été voté rapidement par 35 députés, seulement 6 % de nos représentants. Ce texte prévoit le regroupement des écoles et des collèges afin de réduire le nombre de directeurs.

Ne pourrait-on pas plutôt réduire le nombre de députés qui sont si peu présents dans l’hémicycle, l’économie serait sans doute plus importante !

On commence déjà à rassembler les écoles maternelles et les écoles élémentaires en écoles primaires. Pourquoi pas, même si on ne sait plus quel terme il faut bien utiliser. Maintenant, les nouveaux regroupements créeront les Etablissements publics des savoirs fondamentaux. Plus d’écoles, plus de collèges. Aurons-nous aussi les établissements privés des savoirs fondamentaux ? Ce terme ne masque-t-il pas l’appauvrissement des savoirs. Sans être passéiste, nos grands-parents connaissaient les 4 opérations au CP, savaient lire, avaient des connaissances précises en histoire, géographie, sciences, grammaire, orthographe, conjugaison. Aujourd’hui, on se plaint que beaucoup de jeunes ne savent pas lire en entrant au collège, et manquent de culture générale. Avec ces nouveaux établissements publics des savoirs fondamentaux, peut-être sauront-ils lire à la fin de la troisième (qui aura peut-être changé de nom) au lieu de savoir lire à la fin du CP comme par le passé.

Ou va notre éducation ?

Lire l’article de l’Expresso

Pas de commentaires

Rétrolien/Ping

  1. Père, mère, paire, maire, pers, mers, etc | Letroisg - […] Nos députés n’ont-ils que cela à penser ? Il est scandaleux de définir des textes qui risquent de bouleverser…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *