Pourquoi embaucher de nouveaux professeurs ?

Juil 05

Comment vont être utilisés ces quelques milliers de nouveaux moyens ? Où vont aller ces nouveaux postes ? Dans les zones prioritaires pourquoi pas bien sûr ; mais aujourd’hui, dans les secteurs dits normaux, personne ne trouverait à dire que c’est superflu.

Il faudrait peut-être aussi penser à tous ces professeurs vacataires, contractuels et autres, qui exercent le même métier que les titulaires et qui pourtant, pour beaucoup, se considèrent comme des « professeurs kleenex ». En témoigne cette contractuelle de l’Education nationale qui gagne certains mois zéro euro : lire l’article de Rue89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *