Rentrée scolaire 2018 : ce qui change cette année

Août 31

Aujourd’hui, 31 août, ce sont plus de 800.000 enseignants qui ont fait leur rentrée. Ils sont prêts à accueillir les quelques 12 millions d’élèves, nombre en augmentation de 26.000 par rapport à l’an dernier.

Selon la confédération syndicale des familles, il semblerait que le coût de la rentrée soit en baisse, même si l’on estime que les frais pour un élève de CP augmenteront de 10%.

Le ministre de l’Education met en place progressivement ses réformes, quelques changements notables sont à signaler.

Interdiction du téléphone portable

Le téléphone sera désormais interdit dans l’enceinte des établissements, mais ce seront les chefs d’établissements qui fixeront les modalités d’interdiction ou d’utilisation.

Dédoublement de certaines classes

3.200 classes de CP seront dédoublées en REP ainsi que 1.500 classes de CE1 en REP+.

Tests de positionnement

Les élèves de CP vont passer des tests de français (2 fois 20 minutes) et de mathématiques (20 minutes), une partie en septembre et l’autre en février.

Les élèves de CE1 auront droit également à des tests, mais uniquement en septembre.

Les élèves de seconde passeront quant à eux deux tests de 50 minutes fin septembre, l’un en français, l’autre en mathématiques.

Début de la réforme du bac

Le nouveau grand oral est prévu pour 2021, mais c’est dès cette année que les élèves de seconde vont s’y préparer. Il n’auront également plus que 4 épreuves écrites à passer. Enfin, c’est à l’issue de leur classe de seconde générale qu’ils choisiront leur orientation pour la voir générale ou la voie technologique.

Modification des rythmes scolaires

C’est le retour à la semaine de 4 jours pour 80% des communes. Selon le ministère de l’Education, les maires se sont emparés de la « liberté nouvelle » de choisir leur mode de fonctionnement.

Recrutement ciblé des professeurs

Jean-Michel Blanquer souhaite « dynamiser » la carrière des enseignants et « donner un peu d’air au système ». C’est ainsi que « les écoles, les collèges et les lycées pourront demander la création de postes à profil échappant à l’affectation de la machine ».

Enfin pour ceux qui n’ont pas une grande affection pour l’école, vous pouvez toujours noter les dates des vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *