Allocation de rentrée scolaire

Août 20

Allocation de rentrée scolaire

Combien coûte la rentrée scolaire ?

L’Education nationale estime que le coût de la rentrée scolaire n’a augmenté que « de seulement 0,3% », donc inférieur à l’inflation estimée à 0,9%. Dans le même temps l’allocation de rentrée scolaire (ARS) est revalorisée de 1,2%. L’an dernier l’ARS avait été augmentée de 25%. Ainsi 5 millions d’enfants vont en bénéficier, pour un montant de 1,8 milliard d’euros. Souhaitons que ce soient réellement les enfants qui en soient les bénéficiaires et non les marchands de télés et autres appareils comme le disent certains.

Qui peut bénéficier de cette allocation ?

L’allocation est versée, selon certaines conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé dans un établissement privé ou public, et âgé de 6 à 18 ans. Les familles étrangères, résidant en France en situation régulière, peuvent également bénéficier de cette aide.

Le plafond de ressources des familles pour pouvoir prétendre à l’ARS est fixé à :

  • 23 687 € pour 1 enfant
  • 29 153 € pour 2 enfants
  • 34 619 € pour 3 enfants
  • +5 466 € par enfant supplémentaire

Un enfant mineur en apprentissage peut être également bénéficiaire si sa rémunération ne dépasse pas 876,52 €.

Le plafond est toutefois identique quelle que soit la situation familiale : un seul salaire ou deux salaires dans un couple, une personne isolée. L’allocation est modulée depuis 5 ans en fonction de l’âge, ne serait-il pas judicieux de moduler également en fonction des conditions familiales réelles ?

Quel est le montant de l’ARS ?

Avec une hausse de 1,2%, l’ARS se monte à :

  • 360,47 € pour les 6-11 ans
  • 380,36 € pour les 11-14 ans
  • 393,54 € pour les 15-18 ans

Il est intéressant de noter une progressivité du montant de l’allocation en fonction de l’âge. Il faudrait sans doute aller encore plus loin dans cette démarche. Pourquoi s’arrêter à 18 ans quand on sait que le coût le l’université est de plus en plus important, et est-ce bien utile de verser autant à des enfants de CP dont les besoins seront nettement moins importants que ceux d’élèves de certaines filières professionnelles qui auront besoin d’outils très spécifiques ? Ajoutons encore qu’il serait peut-être intéressant de se pencher sur le mode de versement de cette allocation, en la transformant par exemple en bons d’achats (éventuellement spécialisés).

Et l’Europe ?

Cette aide existe également dans d’autres pays européens : en Pologne, 25 euros par enfant en septembre ; en Autriche 100 euros en septembre pour les enfants de 6 à 15 ans ; au Luxembourg de 113,15 € à 323,34 € selon l’âge et le nombre d’enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *