De jeunes Français, champions olympiques de robotique

Nov 06

De jeunes Français, champions olympiques de robotique

On reconnaît les Etats-Unis ou le Japon comme des spécialistes de la technologie, de l’informatique et de la robotique. Et pourtant ce sont des Français qui se sont imposés dans une compétition qui s’est déroulée à San Mateo, en Californie.

Qui sont-ils donc ?

Les heureux lauréats sont des élèves de seconde du Lycée Colbert de Lorient. La particularité de cette classe est la création d’une option Sciences de l’Ingénieur que les élèves peuvent suivre à raison de 6 heures par semaine. De plus, ces cours d’informatique, d’électronique et de robotique qui composent cette option sont dispensés en anglais.

Cette classe très prolifique a déjà un palmarès impressionnant de 12 trophées, dont les victoires au RoboCup Junior au Royaume-Uni ou au Robofesta en 2011 et 2012. Mais c’est surtout leur victoire aux Robogames remportée cette année dont ils sont le plus fiers. 40 pays et 200 robots y étaient représentés. Leurs cinq « pingus », des pingouins capables de marcher, danser, glisser sur le ventre ou faire de la musique, leur ont valu de remporter le titre, dans la catégorie juniors (moins de 18 ans). Dans la catégorie seniors, ils ont également décroché le 1er prix avec Gipsy l’araignée, battant deux robots britanniques.

hexapodepingus

Robotics 2010-2014

Le projet

Découvrir en langue anglaise
l’électronique, la mécanique et l’informatique
à travers la réalisation d’un robot
présenté aux Jeux Olympiques de Robotique

Un nouveau projet

Qui pourrait prétendre que les jeunes ne sont plus motivés ? L’an dernier, c’était une classe de 26 élèves qui participait à ce projet, cette année ils sont 39.

Pour 2014, ces jeunes se préparent à une nouvelle confrontation et dans un cadre encore plus prestigieux, celui de la Silicon Valley à San Francisco.

Outre une préparation intense toute l’année, le projet se concrétise par un voyage d’une dizaine de jours aux Etats-Unis pour affronter les autres nations. Mais ce projet a un coût. Heureusement, plus de vingt partenaires dès à présent ont répondu présents ; les partenaires actuels sont surtout liés aux activités de la robotique ou des technologies nouvelles, mais on trouve également des partenaires appartenant au monde de la finance ou du milieu associatif. Les élèves participants sont également entièrement solidaires de ce projet et s’impliquent dans de nombreuses actions pour financer leurs travaux, en organisant des brocantes ou en participant à des emballages de cadeaux dans les magasins et dans des ventes diverses. Ils sont très actifs.

La diversité des partenaires s’explique par le souci commun d’encourager certaines pratiques pédagogiques. L’éducation est effectivement une affaire de tous et les partenaires ont notamment eu la volonté de s’associer à ce projet et à ses objectifs :

– découvrir de manière pratique l’électronique, la mécanique et I’informatique à travers la réalisation d’un robot.

– promouvoir I’apprentissage de I’anglais et en particulier sa pratique orale d’une manière novatrice,

– justifier les apprentissages linguistiques et techniques par un objectif à court terme : la participation à un concours de robotique aux USA.

– assurer le départ de tous et rendre solidaires les élèves en les impliquant fortement dans I’organisation et le financement du voyage.

Le projet Robotics est extrêmement valorisant pour les participants puisqu’ils découvrent la mécanique, l’électronique ou l’informatique en langue anglaise.

Le Lycée Colbert sera partenaire d’un établissement scolaire de San Francisco pour sa participation pour la deuxième fois aux Jeux Olympiques de robotique. Soutenons cette action pour que l’orchestre de robots, projet 2014, décroche à nouveau la meilleure place.

en savoir plus sur le projet Colbert : https://t.co/WICwKctTQR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *