118 millions d’euros supplémentaires pour les bourses étudiantes

Juil 16

118 millions d’euros supplémentaires pour les bourses étudiantes

C’était une promesse de campagne du candidat Hollande de venir en aide aux étudiants les plus modestes. La ministre de l’enseignement supérieur a présenté aujourd’hui aux syndicats étudiants la réforme du système des bourses.

Les premières mesures seront mises en place en septembre et seront complétées à la rentrée 2014. L’ambition du gouvernement est d’atteindre 50% de diplômés du supérieur dans chaque classe d’âge. Depuis des années, l’objectif était 80% d’une classe d’âge au bac. Cet objectif est-il atteint ?

Les objectifs de cette réforme sont donc d’aider les étudiants des familles les plus modestes, ceux qui sont obligés de travailler à côté de leurs études et ceux qui sont en rupture familiale et ont des conditions de ressources réduites.

Quelles sont les mesures qui seront mises en place à la rentrée 2013 ?

Deux nouvelles catégories d’attribution de bourses seront créées :

L’échelon 0bis. Il permettra aux étudiants des classes moyennes dont les revenus des parents sont inférieurs à 33 100 euros par an. Ils percevront ainsi une aide de 1000 euros par an. Ce sont 40% des boursiers de l’échelon 0 (55 000 étudiants) qui ne bénéficiaient que de la gratuité des frais d’inscription et de la cotisation sécurité sociale qui seront bénéficiaires de cette mesure.

L’échelon 7, pour les étudiants dont les parents ont des revenus inférieurs à 7 540 euros par an. Les étudiants issus de ces familles aux revenus les plus faibles verront leur bourse revalorisée de 15%, soit 800 euros par an.

1000 allocations nouvelles seront attribuées à des jeunes en situation d’autonomie, indépendamment des revenus des parents, et seront comprises entre 4 000 et 5 500 euros.

Enfin, toutes les bourses seront revalorisées en septembre 2013, en adéquation avec l’inflation actuelle, soit 1%.

En conclusion, ce seront 92 000 étudiants qui bénéficieront de cette réforme.

 bourses_2013_2014

Comme il avait été évoqué dans un post précédent, les bourses au mérite disparaîtront progressivement, permettant de dégager 12 millions d’euros d’économie dès 2014, et 39 millions d’euros à terme.

Pour compléter cette information, consultez le dossier de presse sur la Réforme des bourses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *