Accréditation des Espé

Sep 10

Accréditation des Espé

Les professeurs ont repris le chemin de l’école le 2 septembre, et sans doute plus tôt pour les personnels de directions ; mais les arrêtés accordant l’accréditation de délivrer des masters des métiers de l’enseignement (MEEF) aux écoles supérieures du professorat et de l’éducation (Espé) ont été publiés de justesse, avant la rentrée, au Journal officiel le 31 août 2013.

Une Espé a été implantée dans chaque académie, et celles-ci sont habilitées à délivrer des masters jusqu’à la fin du contrat quinquennal liant l’université de rattachement à l’état.

Des limitations

5 Espé ne sont habilitées que pour un an : Grenoble, Lyon, Paris, Toulouse et Versailles. L’accréditation n’est que provisoire car les projets ne sont « pas encore tout à fait aboutis ». Il en est de même pour les 3 Espé rattachées aux Antilles et à la Guyane.

Au bout d’un an, le dossier de l’université de Paris IV sera revu. « Durant la première année de l’accréditation, l’école supérieure du professorat et de l’éducation, l’établissement dont elle relève et les établissements partenaires apportent tous les éléments requis par les ministres en lien avec les attendus du dossier d’accréditation tels que définis à l’article 2 de l’arrêté fixant les modalités d’accréditation des écoles supérieures du professorat et de l’éducation susvisé », précise l’arrêté.

A Grenoble, l’université Grenoble 1 n’est accréditée pour chacun des 3 masters que pour un an, ainsi qu’à Versailles pour l’université Cergy Pontoise.

Ainsi, les trois Espé de Grenoble, Versailles et Lyon doivent préparer de nouvelles maquettes pour la rentrée 2014.

Pourquoi certaines accréditations sont-elles limitées ?

Certaines universités laissent une trop grande place aux apprentissages disciplinaires et la professionnalisation n’est pas assez intégrée.

La création des Espé a peut-être été un peu rapide et les universités n’ont pas disposé du temps nécessaire pour élaborer clairement leur programme. Pour mémoire le texte de loi concernant les Espé était paru au Journal officiel du 9 juillet 2013. (le texte de loi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *