Alain Boissinot, président du Conseil supérieur des programmes

Oct 11

Alain Boissinot, président du Conseil supérieur des programmes

Le Conseil supérieur des programmes est installé. Il est composé de 18 membres (trois députés, trois sénateurs, deux représentants du Conseil économique, social et environnemental et dix personnalités qualifiées.

L’arrêté du Ministre de l’éducation nationale, en date du 9 octobre, a nommé :

1° Sur désignation de la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale :

  • Luc Belot (député du Maine-et-Loire – PS);
  • Sandrine Doucet (députée de la Gironde – PS);
  • Annie Genevard (députée du Doubs – UMP).

2° Sur désignation de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat :

  • Marie-Christine Blandin (sénatrice du Nord – EELV);
  • Jacques Legendre (sénateur du Nord – UMP);
  • Jacques-Bernard Magner (sénateur du Puy-de-Dôme – PS).

3° Sur désignation du président du Conseil économique, social et environnemental :

  • Marie-Aleth Grard (vice-présidente ATD Quart Monde);
  • André Leclercq (président d’honneur de l’Académie olympique).

4° En qualité de personnalités qualifiées :

  • Marie-Claude Blais (maître de conférences en Sciences de l’Education à l’université de Rouen);
  • Alain Boissinot (recteur de l’académie de Versailles);
  • Xavier Buff (maître de conférences à l’institut de mathématiques de Toulouse);
  • Agnès Buzyn (présidente de l’Institut national du cancer);
  • Anny Cazenave (membre de l’Académie des sciences);
  • Éric Favey (secrétaire adjoint de la Ligue de l’Enseignement);
  • Roger-François Gauthier (inspecteur général de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche);
  • Denis Paget (professeur de lettres, ancien membre du conseil supérieur de l’éducation);
  • Sylvie Plane (professeur de sciences du langage à la Sorbonne);
  • Agnès Van Zanten (directrice de recherche au CNRS).

Alain Boissinot, ancien directeur de cabinet de Luc Ferry,  est nommé président du CSP et Anny Cazenave vice-présidente.

Les membres du conseil supérieur des programmes présenteront leurs projets de programmes au printemps 2014. Ces projets seront ensuite présentés au Conseil supérieur de l’éducation, pour avis. A l’été 2014, le ministre actera définitivement les programmes qui seront publiés au Journal officiel. Ils entreront en vigueur dès la rentrée 2014 en maternelle, à la rentrée 2015 pour les classes de CP, CM1 et 5e , à la rentrée 2016 en CE1, CM2 et 4e et à la rentrée 2017 pour les classes de CE2, 6e et 3e.

Source : B.O. du 10 octobre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *