Brevet et Bac : que penser des taux de réussite ?

Juil 11

Brevet et Bac : que penser des taux de réussite ?

Les résultats du DNB (Diplôme national du brevet) et du Bac viennent d’arriver. Quels enseignements pouvons-nous en tirer ?

Le nouveau brevet est arrivé, comportant deux séries, une générale et une professionnelle. Certaines modifications sont significatives : dictée plus longue en français, exercices indépendants en mathématiques, matières obligatoires en histoire-géographie-éducation civique. Les résultats attendus seront sensiblement voisins de ceux de l’an dernier (84,7%), soit 83% d’une génération qui réussit cet examen.

Comment alors expliquer que le taux de réussite au bac semble supérieur à celui du brevet ?

Les élèves passant leur bac auraient-ils fait des progrès depuis leurs années brevet. On pourrait le supposer quand on peut lire ces messages de « victoire » : « C’est inimagible a croire mais oui oui c’est eu mon brevet u.u » ou bien « …je pleins se qui n’ont pas eu leur brevet… » ou encore « Suppert g u mon brever mansion asser bien ». Heureusement, la dernière a eu une mention, sinon !!!

Pour en revenir au bac 2013, seulement 7% des candidats ont été recalés, avec une moyenne inférieure à 8/20, et 16% ont dû passer le rattrapage, avec une moyenne entre 8 et 10/20. Ainsi 82,5% ont obtenu leur bac général après les épreuves écrites, 73,5% le bac technologique et 70,5% le bac professionnel. Par rapport à l’an dernier, les différentes séries affichent des résultats en progression : série économique et sociale (+4,2 points), série littéraire (+6,4 points), série scientifique (+2 points), bacs technologiques industriels (+10,5 points), bacs technologiques tertiaires (+2,7 points), bac pro (+1,7%).

Ces chiffres cachent également une dure réalité, des écarts très importants selon les origines sociales. En effet, le taux de réussite serait en baisse chez les enfants d’inactifs, d’employés de service ou d’ouvriers non qualifiés. Si le taux de réussite au bac paraît meilleur que celui du brevet, une autre réalité ne se cacherait-elle pas derrière ces chiffres ? Pour l’examen du brevet, une génération quasi entière y est inscrite, pour le bac il n’en est sans doute pas de même…

Pour terminer, rappelons que le brevet inaugurait une nouvelle formule, mais le bac également puisque la réforme des lycées arrivait en terminale cette année. D’une année à l’autre, on ne peut noter de grands changements quant aux résultats, ce qui n’est pas le cas sur le long terme avec un taux passant de 60% de réussite à 85% en 50 ans.

« Faylissitassion, tu a un gran avenhir deven toit !!! », ce message s’adressant à une élève ayant réussi son brevet.

dernière minute : après les oraux de rattrapage, le taux de réussite au bac est de 86,8% des candidats, dont 91,9% pour le bac général (bac S : 92,5%), même 98,8% à Monaco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *