Des dessins érotiques à l’école maternelle (Alsace)

Mai 17

images_gkUn parent d’élève de la commune de Carspach, également secrétaire à la mairie, demande au maire si c’est la commune qui fait les choix des livres de la bibliothèque de l’école maternelle. C’est bien la commune qui finance, mais la sélection est réalisée par l’équipe éducative.

Chaque semaine, les enfants rapportent à la maison un livre parmi une sélection proposée par la maîtresse. En découvrant le livre, qui faisait partie d’une sélection sur laquelle travaille l’école en l’occurrence un travail sur l’art, une maman est surprise par les images érotiques qu’elle découvre en le lisant avec son fils. Il s’agit d’un livre d’art sur le peintre Gustav Klimt.

Au lieu de rendre le livre, cette maman met un mot dans le cahier de liaison, interrogeant les enseignants sur l’intérêt pédagogique d’un tel ouvrage, et demande qu’il soit retiré de la bibliothèque. La directrice a répondu que c’était de l’art et que l’école travaillait sur l’art avec ses élèves.

Le maire de la commune est très fâché par cette situation et s’exprime en disant que « ce livre n’a rien à faire dans la bibliothèque de l’école maternelle, ce n’est pas normal, ni logique ». Il est très irrité par le dernier chapitre « Tout art est érotique ». Le maire n’a rien contre l’art, ni contre Klimt, ni contre l’art à la maternelle, mais il « ne trouve pas normal qu’un bouquin comme ça circule dans une école maternelle, ils ne savent pas lire, en plus ».

Cette question a été évoquée entre la directrice et son inspectrice et le sujet sera débattu lors d’un prochain conseil d’école. En attendant les livres d’art ont été retirés de la bibliothèque et plus aucun prêt n’est effectué en dehors de l’école.

Source : l’Alsace.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *