Egalité filles-garçons à l’école

Mai 27

Dès la rentrée prochaine, 10 académies expérimenteront le dispositif « ABCD de l’égalité », mis en place par le ministère de l’éducation nationale en collaboration avec le ministère des droits des femmes. L’objectif est de lutter contre les stéréotypes sexués de l’école.

fille_garcon

Une obligation légale

Le principe de mixité est inscrit dans le code de l’éducation (article L. 121-1) depuis sa modification par la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’École de 2005 : « les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d’enseignement supérieur […] contribuent à favoriser la mixité et l’égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière d’orientation. »

Toutes les écoles des académies expérimentales ne seront pas concernées. Pour ceux qui entreront dans le dispositif, les professeurs seront formés et accompagnés au cours de l’année scolaire 2013-2014. Il s’agit de les sensibiliser pour que les filles et les garçons soient traités sur un pied d’égalité dès l’école maternelle. A cet effet, le CNDP mettra en ligne des outils et des documents accessibles à tous les formateurs et enseignants concernés.

Une convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif est signée pour la période 2013-2018. Cette convention est articulée autour de 3 chantiers prioritaires qui seront déclinés dès 2013 :

  1. Acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes
  2. Renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes
  3. S’engager pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude.

Il s’agirait de demander au professeur de veiller à avoir la même attitude selon qu’il s’agit d’une fille ou d’un garçon, dans la cour de récréation d’influer sur l’organisation en favorisant les jeux collectifs, comme le football, entre les filles et les garçons.

Que peut-on proposer pour que la réciproque soit vraie ? Viser à l’égalité dans l’enseignement, n’est-ce pas parfois utopique et ne passe-t-on pas à côté d’autres problèmes ? Les moyens pour atteindre ces objectifs ne pénaliseront-ils pas d’autres champs d’action ?

Le gouvernement a également décidé de nommer un haut fonctionnaire à l’égalité des droits dans chaque ministère. Précisons enfin que le dispositif expérimental mis en place cette année deviendra obligatoire à tous les établissements à la rentrée 2014.

convention_egalite(télécharger la convention)

Pas de commentaires

Rétrolien/Ping

  1. Education nationale : des inégalités à tous les niveaux - Letroisg | Letroisg - […] nationale qui prône l’égalité entre filles et garçons est encore bien loin de la mettre en application à son propre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *