La classe de Terminale deviendrait « Classe de Maturité »

Fév 14

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, poursuit sa réforme du bac pour 2021. Parmi les modifications envisagées et la réduction du nombre d’épreuves, la classe de terminale verrait son nom se changer en classe de maturité

Une inspiration suisse

En effet, en Suisse, le certificat de fin d’études s’obtient dans une école de maturité (gymnase, collège ou lycée selon les cantons. C’est ce que l’on appelait la maturité gymnasiale jusqu’en 1995, date à laquelle la nouvelle réglementation a prévu un seul type de maturité et une réduction du nombre de matières d’études. Ces réformes sont entrées en vigueur en 2003.

Vouloir copier, pourquoi pas, mais la France a encore beaucoup de retard à rattraper, presque 20 ans, puisque chez nous ce ne sera en application qu’en 2021. Dans cette recherche d’inspiration ailleurs, pourquoi ne pas non plus utiliser deux autres points existants en Suisse :

  • La formation professionnelle, qui est aussi un modèle. Depuis 1993, il existe également la maturité professionnelle, cette maturité professionnelle ouvrant les portes des hautes écoles spécialisées suisses.
  • Les classes d’âge: contrairement au système français, où l’année civile est prise en compte, l’âge des enfants est arrêté au 30 juin, les enfants ont ainsi le même âge à la rentrée. (C’est ainsi que pour une entrée en école préprimaire, l’âge des enfants est arrêté au 31 juillet, sans dérogation possible)

Maturité en Suisse, humanités en Belgique

En Belgique, correspondant à nos classes de la troisième à la terminale, on parle d’humanités :

  • Soit en enseignement de transition, avec les Humanités générales ou les Humanités technologiques réparties sur 4 années qui conduisent à l’enseignement supérieur
  • Soit en enseignement de qualification, avec les Humanités techniques ou les Humanités professionnelles, également sur 4 ans.

Dès que les détails de la réforme du baccalauréat seront précisés, les futurs lycéens seront fixés sur leur nouveau parcours à partir de leur entrée en seconde en septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *