L’école 2.0 selon Xavier Niel

Mar 26

Après sa révolution sur Internet puis plus récemment sur la téléphonie mobile, Xavier Niel s’attaque à l’éducation.

Ce matin, le patron de Free a organisé une conférence pour présenter son école de programmation qu’il a appelée 42. Selon lui cela va révolutionner la façon d’apprendre en France. Il a travaillé en collaboration avec Nicolas Sadirac (l’ancien directeur de l’Epitech), Kwame Yamgnane (ancien directeur adjoint de cette même école) et Florian Bucher (lui aussi venant de chez Epitech). Cette école est une école privée ayant une très bonne réputation dans sa formation de futurs travailleurs dans les métiers liés à l’informatique.

Première différence de cette école, c’est qu’elle est totalement gratuite et ouverte à 1000 personnes. Les candidats devront être âgés de 18 ans minimum et 30 ans maximum. Par contre il n’est demandé aucun diplôme. Cette école pourrait s’adresser aux décrocheurs disposant de talent particulier en programmation. Il est possible de se préinscrire et 3000 à 4000 personnes seront présélectionnées cet été pour qu’il y ait 1000 étudiants à la rentrée sélectionnés.

Elle sera ouverte non-stop 24h sur 24 et 7j sur 7 et situé à Paris dans le 17e arrondissement. Au niveau de matériel informatique, elle disposera de 1000 iMac dernière génération.

Comment est financée l’école ?

Xavier Niel a injecté grâce à un organisme 20 millions d’euros. Ensuite, ce seront des investisseurs privés qui permettront le bon fonctionner de l’école. C’est sans rappeler la loi LRU qui prévoyait la possibilité que des investisseurs privés aient la possibilité d’investir dans les universités.

Selon Xavier Niel, cela permettra d’avoir une formation plus en lien avec le besoin des professionnels qui seront susceptibles d’engager les étudiants à leur sortie de la formation. Elle est aussi ouverte à tout le monde, égalité des chances selon Xavier Niel.

La première contrepartie c’est qu’en France notamment, les postes dans les entreprises sont ouverts en fonction des diplômes. De même, est-ce que cette formation sera reconnue à l’étranger. Enfin, la sélection sera surement encore plus dure que dans les autres écoles d’informatique. L’aspect gratuit va attirer surement plus de candidats que pour les écoles privées.

Il faut tout de même reconnaître que l’école de Xavier Niel est précurseur et peut permettre la découverte de nouveaux talents. Mais surtout pourra peut-être changer les modalités de notre éducation française qui plus les années avances, plus sa qualité diminue en comparaison avec les pays voisins, alors que l’on a longtemps été pris comme modèle éducatif.

Les préinscription sont disponibles sur le site 42.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *