Les Espé ouvrent à la rentrée

Juil 01

Les Espé (Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation) ouvriront à la rentrée dans les universités. Il y en aura une trentaine, soit une par académie. Le principe est que « enseigner s’apprend ».

L’idée est de former les futurs profs simultanément aux connaissances académiques (maths, français…) et professionnelles (pédagogie, tenue de classe, s’occuper d’un enfant handicapé, résolution des conflits…) et leur permettre une entrée progressive dans le métier avec des stages.

« Aujourd’hui, les jeunes enseignants connaissent bien leur matière, mais ne sont pas bien préparés à leur métier et sont souvent affectés dans les établissements difficiles ».

Les Espé, qui formeront les profs de la maternelle à l’université, accueilleront aussi les conseillers principaux d’éducation (CPE), avec certains enseignements communs, pour créer une « culture commune », propice au travail d’équipe.

« Proposer une formation de qualité est un moyen de rendre ce métier plus attractif », a relevé Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE, lors d’un colloque sur la formation des enseignants.

Désormais, les étudiants de master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF), passeront le concours en fin de première année (M1). En deuxième année, les admis feront un stage à mi-temps devant élèves.

Cette réforme attendue par les uns, décriée par les autres suscitera-t-elle de nouvelles vocations ? Quand en verront-nous les résultats ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *