Les profs français ne sont pas respectés

Jan 06

Les profs français ne sont pas respectés

On constate que les profs français se retrouvent dans la catégorie des profs les moins respectés en Europe, et se classent avant-derniers juste devant la République Tchèque. A l’échelle mondiale, le classement des profs français est aussi désastreux.

Ces résultats coïncident avec ceux de l’étude PISA, qui classait les Français dans les plus indisciplinés.

Seul bémol moins négatif, les enseignants du primaire sont plus respectés que ceux du secondaire.

respect1_pisa

La considération dont bénéficient les enseignants n’est pas forcément facteur de réussite. Si les enseignants sont bien considérés en Grèce ou en Turquie, leurs résultats PISA au contraire ne sont pas en corrélation ; par contre en Finlande ou au Japon, les enseignants ne sont pas très bien considérés, en revanche leurs résultats PISA sont bons.

respect2_pupils

C’est en Chine que les professeurs sont les mieux respectés. Pour la majorité de la population, ils bénéficient du même statut social que les médecins.

Une conséquence directe, c’est le pays qui encouragerait le plus ses enfants à devenir enseignant.

respect3_encourage

Enfin, même si un système scolaire bénéficie d’un jugement favorable, les résultats ne sont pas toujours en adéquation. On peut porter une appréciation qui ne reflète pas nécessairement la réalité.

respect4_systeme

L’étude sur le système éducatif a été réalisée sur 21 pays. En Chine ou en Corée du Sud, les enseignants sont très bien considérés, mais ce n’est pas le cas de l’Israël où la majorité des réponses montrent un manque de confiance envers les enseignants. Les Etats-Unis se classent au milieu du palmarès, mais les Américains considèrent que les enseignants sont trop payés.

Enfin, le président de la Fondation Varkeys Gems précise que « Si nous voulons que les générations futures aient les bonnes valeurs et les meilleures chances dans la vie… nous avons besoin de recruter les meilleurs et les plus brillants professeurs, et regarder la façon dont nous pouvons les retenir ».

Source des graphiques : Gobal teacher status index 2013

La discipline est une chose sérieuse à l’école. Même si parfois les décisions des équipes éducatives peuvent surprendre.

  • Hunter, 6 ans, exclu de l’école pour avoir embrassé une fillette sur la main : un écolier américain s’est vu accuser d’”harcèlement sexuel” par son établissement pour un bisou donné sur la main de sa camarade.
  • Elle risque d’être exclue de l’école en raison de sa coupe afro : Vanessa VanDyke, 12 ans, risque l’exclusion de son collège, la Faith Christian Academyd’Orlando (Floride). Sa faute : sa coupe afro, jugée contraire avec les normes de l’établissement.
  • Une école américaine annule ses cours pour cause de beau temps : les élèves de la Bellingham Christian School de l’Etat de Washington ont eu la bonne surprise de voir leurs cours annulés pendant une journée. En cause, le beau temps qui a donné des idées au directeur.
  • Une écolière de 6 ans finit menottée au poste : poussée à bout par la colère soudaine d’une fillette de six ans, la direction d’une école de Géorgie (sud-est des Etats-Unis) a appelé la police, qui a passé les menottes à l’écolière et l’a emmenée au poste.
  • Des enfants ramènent un lionceau égaré à l’école : Stupeur dans cette école de la région de Rosto, en Russie. Des élèves ont ramené en classe un jeune lion qu’ils avaient trouvé sur la route.
  • Il vient en classe avec un obus pour faire un exposé : il a bien failli provoquer une catastrophe. Un enfant anglais de 9 ans a semé la panique malgré lui en apportant à l’école… un véritable obus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *