L’indemnité accordée aux professeurs des écoles sera “très faible”

Mai 06

Selon Vincent Peillon, l’indemnité sera “très faible” pour les enseignants du primaire.

Le mon­tant de la prime accor­dée aux pro­fes­seurs des écoles “est actuel­le­ment en dis­cus­sion”, mais ce sera “très faible”. Les discussions sur la revalorisation des professeurs des écoles sont entamées depuis septembre. Les mesures catégorielles sont provisionnées pour les 2 années à venir, avec une enveloppe de 90 euros par an et par fonctionnaire à l’Education nationale.

Le mon­tant est toujours en discussion et sera fixé “à la fin du mois de juin”.

La reva­lo­ri­sa­tion des ensei­gnants du pre­mier degré est “une prio­rité”. Vincent Peillon leur demande davan­tage (réforme des rythmes sco­laires, concer­ta­tion avec le col­lège, accueil des parents…).

Dans le secon­daire une indem­nité de suivi et d’orientation existe mais n’a jamais été créée pour le pri­maire. Vincent Peillon pro­pose de cor­ri­ger cela dans la durée.

source : Vousnousils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *