Rythmes scolaires : la réforme pourrait coûter cher à la CAF

Mar 15

caf
Le président des CAF, qui financent une partie des activités extrascolaires des enfants, estime que le retour à la semaine de 4,5 jours pourrait coûter «plusieurs centaines de millions d’euros».

La réforme des rythmes scolaires dans le primaire “est une décision un peu unilatérale à ce jour du ministère de l’éducation nationale” a affirmé Jean-Louis Deroussen. “Or”, a-t-il poursuivi, “si les CAF aujourd’hui interviennent, c’est sur des projets pédagogiques, pas pour faire de la garderie.”
[…lire l’article sur “Libération”]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *