Suppression de la note de vie scolaire au collège

Jan 15

Suppression de la note de vie scolaire au collège

Dès jeudi, la note de vie scolaire n’existera plus dans les collèges. Vincent Peillon l’avait déjà annoncé en décembre dernier lors de la présentation des programmes au Conseil supérieur des programmes, le CSP qui était lui-aussi favorable à cette suppression.

Qu’est-ce que la note de vie scolaire ?

Cette note a été instaurée par la circulaire du 23 juin 2006. Elle figure sur les bulletins trimestriels des élèves de la sixième à la troisième et est ajoutée aux autres notes qui permettront l’obtention du brevet.

Cette note évalue dans quelle mesure l’application du règlement intérieur a bien été respectée et l’assiduité aux cours et ce dans des proportions égales. S’ajoute l’obtention de l’ASSR ou de l’AFPS et surtout la participation aux activités de l’établissement ou aux activités extérieures reconnues par l’établissement.

Pour se rendre compte de la complexité de cette notation, voici un exemple de barème d’application

Barème de la note de vie scolaire 2013 – 2014

– La note de vie scolaire est fixée à chaque trimestre par la principale ou le principal adjoint sur avis de l’équipe pédagogique et de la CPE.

– Chaque élève revient à 20 au début de chaque trimestre

– A noter : Les oublis ou devoirs non faits (ou non présentés) peuvent entraîner une observation ou une retenue

1) Assiduité ponctualité   : 10 points

ASSIDUITE

1 point retiré par ½ journée d’absence non justifiée ou absence abusive

PONCTUALITE

la note commence à diminuer au delà de 2 retards sans motif valable dans le trimestre

2) Vie scolaire : 10 points

PUNITIONS
SCOLAIRES

Observation
Objet confisqué
TIG

Retenue

Exclusion
de
cours

– 1 point par faute – 1,5 par heure – 3 points

 

SANCTIONS
DISCIPLINAIRES

Avertissement

Blâme

Exclusion internée

(avec ou sans sursis)

Exclusion externée

(avec ou sans sursis)

1 avertissement : – 3 points

2 avertissements : – 4 points

 

– 5 points

½ journée : – 5 points
(- 4 points si sursis)

1 journée : – 6 points
(- 5 points si sursis)

2 journées : -7 points
(- 6 points si sursis)

Au-delà : – 10 points

½ journée : – 6 points
(- 5 points si sursis)

1 journée : – 7 points
(- 6 points si sursis)

2 journées : -8 points
(- 7 points si sursis)

Au-delà – 10 points

 

 Une mauvaise réponse à un vrai problème

La note de vie scolaire évalue un savoir-être au sein de l’établissement. Ce système n’a malheureusement pas permis d’améliorer la situation de la vie scolaire dans les établissements les plus difficiles.

La fréquentation scolaire est obligatoire et vouloir noter l’assiduité peut indiquer que l’on tolère l’absentéisme. Ce n’est donc pas une réponse au problème de l’absentéisme.

Les infractions au règlement scolaire sont normalement sanctionnées par des mesures disciplinaires. Si l’on en tient compte également dans une note comptant pour le brevet, on applique alors une double peine, incompatible avec le droit français.

L’engagement personnel des élèves est également noté. Dans une classe, il ne peut, par exemple, y avoir que deux délégués, si bien que les autres ne peuvent être notés.

L’absentéisme, les incivilités sont de véritables problèmes auxquels la note de vie scolaire n’a pu apporter de bonne réponse. Le problème est pourtant bien posé et existant. Quelle meilleure idée pourrait-on envisager ?

Une suppression qui en satisfait beaucoup

La FCPE se réjouit de cette suppression, et c’était son vœu. La FCPE se battait contre cette mesure qui, pour elle, ne représentait aucun intérêt éducatif et ne faisait que stigmatiser les élèves en difficulté.

Cette note entrait également en contradiction avec certaines idées qui souhaitent la suppression des notes.

Faut-il sanctionner, comme c’est le cas, ou valoriser ? Comment régler les problèmes des élèves qui décrochent, qui perturbent, comment supprimer les violences ? Voilà un véritable chantier à engager, au lieu de se focaliser sur une éventuelle sanction des élèves de maternelles qui pourraient montrer des soi disant tendances « sexistes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *