Le sénat instaure drapeau tricolore et devise républicaine sur la façade des écoles

Mai 23

Le Sénat a décidé d’imposer la devise de la République « liberté, égalité, fraternité » et le drapeau tricolore, au fronton des écoles, collèges et lycées, dans le cadre du projet de loi pour la refondation de l’Ecole.

ecole_lefLes sénateurs ont également voté un amendement prévoyant que « la devise de la République et le drapeau tricolore sont apposés sur la façade des écoles et des établissements d’enseignement du second degré publics et privés sous contrat ». La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 sera également affichée « de manière visible ».

La commission de l’Assemblée nationale avait proposé un amendement, mais il ne figurait que dans l’annexe au projet de loi et comportait la création de 60.000 postes en 5 ans, le rétablissement des ESPE (Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation), le renforcement de la scolarisation des moins de 3 ans et enfin le dispositif « Plus de maîtres que de classes ». Cette annexe, qui sera discutée à part, s’intitule « la programmation des moyens et les orientations de la refondation de l’école de la République ».

Les sénateurs ont réécrit entièrement cet article 3 en indiquant notamment « que tous les enfants partagent la capacité d’apprendre et progresser » et que « l’école se construit avec la participation des parents ». Il souligne aussi que « le service public de l’éducation fait acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains, de la liberté de conscience et de la laïcité » et favorise « la coopération entre les élèves ».

Un point important vient d’être voté, le développement de la scolarisation des moins de trois ans, surtout dans les zones défavorisées. A ce sujet, Vincent Peillon précise que 3.000 postes pour cet enseignement spécifique seront créés durant le quinquennat.

Pas de commentaires

Rétrolien/Ping

  1. Où sont les limites entre l’unité et le particularisme ? - Letroisg | Letroisg - […] de Rennes a donc refusé cette demande. Le Sénat a instauré en mai dernier l’apposition de la devise de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *